Et bien heureusement que j'aime beaucoup cette salle car une semaine après, m'y voici de nouveau !

Ca faisait tellement de temps que mon homme et moi voulions voir ce drôle de monsieur.

Alors quand on attend comme ça pendant quelques années, les minutes qui précèdent le début du spectacle ne sont qu'appréhension : "si ça se trouve je ne vais pas aimer ! " "après tout, je n'ai vu de lui que des extraits, des sketchs par ci par là" "je risque d'être déçue en fait..."

Puis les lumières s'éteignent, on arrête de réfléchir, on aperçoit une silhouette arriver sur scène, accompagnée d'une guitare. Une musique retentit, les lumières se rallument et les premiers rires fusent dès les premières secondes.

Redouanne Harjane, c'est le type d'humoriste totalement absurde. Celui qui se pose toutes les questions inutiles que l'on se pose sans se l'avouer, celui qui n'a pas de tabou, celui qui fait des blagues visuelles, celui qui manie l'humour noir d'une façon totalement unique, celui qui grimace quand il chante, celui qui rigole de ses propres vannes pour reprendre son sérieux comme si de rien n'était, celui qui éternue pendant son show et qui assure que "tout est écrit",... c'est celui qui ose. Et enfin, Redouanne, c'est le gars, qui, à la fin du spectacle propose au public de se retrouver à la sortie pour photos et dédicaces avec la plus grande sympathie !

Il n'y avait donc pas d'appréhension à avoir DU TOUT. Et si par hasard vous en avez : oubliez et foncez ! C'est un peu plus d'une heure de rires garantie qui vous attend. A vrai dire, je ne crois pas qu'il s'est passé plus d'une minute durant ce spectacle où je n'ai pas ri (même si je reconnais être un très bon public).

"La vie c'est dingue, la vie c'est fou, tout va trop vite, tout va trop vite..."

La première vidéo que j'ai pu voir de lui, si ça peut parvenir à vous convaincre plus concrètement 🙂 :