Si vous connaissez la comédie musicale Anna de Gainsbourg, que vous lui enlevez son côté psychédélique déjanté mais que vous lui rajoutez de la poésie, du fantastique, du métaphorique... Vous obtenez à peu près "Le plus petit baiser jamais recensé" de Mathias Malzieu (bon OK ça fait quand même pas mal de changements mais dans l'histoire... Il y a comme quelque chose d'assez similaire !).

Si vous ne connaissez pas, et bien déjà, c'est fort dommage ! Je vous recommande donc vivement de trouver et de regarder ce joli téléfilm 🙂 "Le plus petit baiser jamais recensé", c'est l'histoire d'un inventeur qui, après une rupture très douloureuse émotionnellement fait la rencontre d'une belle brune au chignon interminable qui se volatilise une fois embrassée. Elle en devient même totalement invisible ! Il se met donc en quête de la retrouver à l'aide de sa pharmacienne Louisa et d'un vieil enquêteur romantique Gaspard Neige.

La beauté et la sincérité de ce coup de foudre, de la passion apportée afin de retrouver la fille qui disparaît, sont magnifiquement décrites dans ce livre, au point d'en avoir des frissons à la lecture ! C'est tellement poétique, intense... Beau tout simplement !

(À dire vrai, j'avais déjà lu ce livre il y a maintenant 2 ans mais le relire a été encore plus appréciable ! Mathias Malzieu parvient une fois de plus à nous embarquer dans son univers si fantastique et pourtant si réel)